Acheter Sa Maison

Résidence principale

Grâce à un crédit immobilier, vous pouvez financer l’achat d’un logement neuf ou ancien, avec ou sans travaux.

Mais quelles sont les étapes et quel est le coût d’un crédit immobilier ?

1- Connaître sa capacité d'emprunt

Avant de rechercher un bien immobilier, l’idéal est de contacter un courtier afin de connaître sa capacité d’emprunt exacte. La capacité d’emprunt se calcule à l’aide des revenus de l’emprunteur, de ses charges, de la durée souhaitée de l’emprunt, de son épargne et de son apport. Attention, il faut bien différencier épargne et apport. L’épargne est l’ensemble des sommes mises en réserve. L’apport est une créance que l’on remet afin d’obtenir une prestation. L’apport va donc être prélevé de l’épargne. Cependant, il est souvent conseillé de ne pas utiliser toute son épargne comme apport dans son projet. Le mieux est de garder de l’épargne résiduelle, c’est-à-dire de l’épargne après avoir contracté le crédit.

 

Afin d’obtenir une simulation de prêt immobilier, il suffit donc de renseigner les éléments suivants : le montant du logement à acheter, vos revenus mensuels, vos charges mensuelles, le montant de votre apport et la durée que vous souhaitez. Vous obtiendrez donc très rapidement la mensualité de votre crédit. Si vous ne connaissez pas encore le montant du logement à acheter, vous pouvez simuler votre recherche selon votre mensualité et la durée souhaitée. Comme expliqué ci-dessus, en renseignant plus d’informations (revenus, charges, apport…), le courtier pourra donc vous calculer votre capacité d’emprunt exacte.

2- Connaître le processus de financement

Voici les différentes étapes d’une recherche de financement :

 

  1. Signature du compromis de vente (Notaire) -> 10 de délai de rétractation
  2. Accord de prêt (Banque) -> 60 jours de délai de préemption
  3. Offre définitive (Banque) -> 11 jours de réflexion obligatoire
  4. Signature de l’offre définitive (Banque)
  5. Signature de l’acte Authentique de vente (Notaire)

 

Il faut donc plus ou moins 3 mois pour financer un projet immobilier. Cette démarche est sérieuse et implique plusieurs acteurs : courtier, notaire, conseiller bancaire, assureurs… La législation française en matière de financement a été, à plusieurs reprises, actualisée afin de protéger les banques et l’emprunteur.

3- Trouver le logement de ses rêves

Trouver le logement de ses rêves n’est pas chose aisée mais c’est possible ! C’est pourquoi, il est souvent conseillé de faire appel à un agent immobilier et de se faire accompagner par un courtier. 

Les frais d’agence immobilière sont soit :

  • A la charge de l’acquéreur : cela signifie qu’il faudra apporter les frais d’agence en plus du prix de vente du logement.
  • A la charge du vendeur : cela signifie que les frais d’agence sont inclus dans le prix de vente du logement.

 

Les frais de notaire vont également être imputés sur le logement à acheter :

  • logement neuf : environ 4% du prix de vente du logement à acheter.
  • logement ancien : environ 8% du prix de vente du logement à acheter.
Résidence Princiaple

4- Comprendre les coûts d’un crédit et les conditions d’octroi

Lorsque l’on contracte un crédit immobilier, plusieurs coûts sont engendrés. Voici ci-dessous la composition d’un crédit immobilier :

  • taux nominal/débiteur
  • taux de l’assurance emprunteur
  • frais de dossier
  • frais de garantie
  • frais de notaire
  • frais d’agence immobilière
  • frais de courtage

 

Il faut également savoir que les banques respectent plusieurs conditions afin d’octroyer un crédit. Les voici listées ci-dessous :

  • Le taux d’endettement de l’emprunteur ne doit pas dépasser 35%.

Calcul du taux d’endettement = Charges/Revenus x 100 

  • Avoir un reste à vivre suffisant pour subvenir aux besoins de la famille, après opération. Le montant du reste à vivre par personne diffère selon chaque banque.
  • Avoir un apport minimum de 10% du montant emprunté pour couvrir les frais annexes.
  • Assainissement des comptes bancaires. Il est important d’avoir une bonne tenue de compte. Mais qu’est-ce qu’une bonne tenue de compte ?
    • un solde créditeur/positif à la fin du mois ;
    • épargner régulièrement ;
    • ne pas avoir eu de frais d’interventions ou de frais de commissions bancaires.

Les autres solutions de financements

Selon votre situation, votre profil et vos revenus, il existe des prêt aidés par l’etat :

  • le PTZ (Prêt à taux 0)
  • le PAS (Prêt d’Accession Sociale)
  • le PC (Prêt Conventionné)
  • le PEL (Prêt Épargne Logement)
  • des prêts complémentaires tel que le prêt action logement ou le prêt des collectivités territoriales.

Lorsque vous faites appel à un courtier, celui-ci vous explique en détail le coût de votre emprunt. Contactez-nous afin de simuler le montant de votre prêt immobilier !

KelCrédit

Click

Simplicité

Nous facilitons vos démarches administratives en négociant votre emprunt auprès de plusieurs banques.

Lightbulb

Attractivité

Nous proposons des honoraires de courtages réduits !

Mortgage Loan

Accompagnement

Nous sommes présents à chaque étapes de votre projet.

Contactez-nous

Maxime3 Copie

 Maxime HAU
 Courtier en prêt
 06 72 84 17 59
 maxime.hau@kelcredit.fr

Nos calculettes

Calcul de votre crédit immobilier

Calcul de votre capacité d'emprunt

Calcul du Rachat de votre pret immobilier